6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 17:25

Et défense de rire.  

 

Mais y a-t-il une définition claire du fait ?

Repost 0
Published by corde6 - dans éducation
commenter cet article
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 10:19
c'est le 'CHOC' le p'tit enfant apprend en un instant qu'il peut à lui SEUl causer une catastrophe meurtrière par une parole ou un déplacement de son corps malencontreux. sauf un paradis qui n'existe pas la vie est faite de 'chocs et de miracles'...
Repost 0
Published by corde6 - dans éducation
commenter cet article
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 09:02
Article qui n'est plus d'actualité. Malheureusement remis à jour dans le 22. La folie de la persecution!
Repost 0
Published by corde6 - dans éducation
commenter cet article
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 10:54

Un symbole ne se partage pas.

 

Le drapeau français c'est pour TOUS les Français.

 

Une minute de silence c'est pour TOUS les morts.

 

C'est le silence qui unit.

 

A chacun dans son for intérieur de méditer.

 

Il faut apprendre aux jeunes ce respect et ne pas leur imposer tel ou tel décédé.

 

En conséquence une garde à vue pour un symbole mal expliqué et mal compris n'est pas appropriée.

Repost 0
Published by corde6 - dans éducation
commenter cet article
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 09:45

La suppression des notes pour les élèves d'après M. Luc Ferry est "une vieille rengaine soixante huitarde".

 

S'il vous plaît, des noms et des preuves du fondement de vos injures, M. Ferry.

Monique Renouard

Repost 0
Published by corde6 - dans éducation
commenter cet article
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 09:19

D'après Le Parisien d'hier quelques milliers de jeunes ne sont reçus dans aucun lycée trois à quatre semaines après la rentrée.

Un scandale.

Et le nombre n'ajoute ni ne retranche.

Un seul "oublié" suffit à l'inacceptable.

Repost 0
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 10:35

une enseignante poignardée a Albi par une mère d'élève...  

Repost 0
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 06:41
« La violence n'est jamais obligatoire pour assurer l'autorité parentale », a justifié Lambert, en s'indignant que dans la rue, si l'on voit « un père qui claque son fils », on peut trouver ça « presque normal », mais pas si c'est une femme qui est frappée par exemple. « Le sujet que vous abordez est réel » mais « je préférerais que nous abordions cette question sous l'angle de la prévention de la maltraitance », lui a répondu la secrétaire d'Etat à la famille, Laurence Rossignol, en rappelant que la loi prévoit déjà que les parents doivent respecter l'intégrité corporelle des enfants. Commentaire : C'est faux. Un enfant peut être très violent sans s'en rendre compte. C'est le principe même de l'éducation. Si l'enfant était si raisonnable, ça se saurait et ce serait le paradis. Les exemples sont légion. -accident de car car chahut dans le dos d'un chauffeur. -passage piétons au bonhomme rouge pour le tout-pretit qui lâche la main. -traumatisme crânien dans une voiture car le petit monsieur ou la petite dame ne veut pas être attaché etc. etc.
Repost 0
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 09:50

Puisqu'elle proclame qu'elle n'est pas choquée du livre "tous à poil" nous lui proposons de faire de vrais cours avec de vraies heures de présence en véritables classes dans des écoles réelles devant de vrais élèves avec ce livre en mains.


Mais les enfants, quelle que soit la génération sont dans l'ensemble beaucoup plus pudiques et décents que ne le persistent à croire certains adultes. Nous attendons avec impatience son expérience.


Par ailleurs, ce livre, qui peut avoir un aspect artistique et en rester là, ne convient absolument pas à une quelconque pédagogie.

Repost 0
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 08:00

Préliminaire de ce blog

 

Un enfant qui ne sait pas dire "Bonjour" est abandonné par les adultes éducateurs à subir un jour soit  la prison, soit l'hôpital psychiatrique, soit tout simplement (façon de parler) le chômage.

 

Condamné probablement à ne pas savoir ni vivre en couple ni en communauté, en communauté quelle qu'elle soit, et à transmettre à ses enfants s'il est capable d'en élever la même absence de sociabilité...

 

Et pourtant, ça se passe aujourd'hui en France, à Limoges.

 

Info sur LeParisien

 

 

«Si tu n'arrêtes pas, tu vas prendre une fessée !» Qui n'a pas entendu cette phrase dans son enfance et, parfois, a fini par l'avoir, cette fessée ? Un père a été condamné ce lundi par le tribunal correctionnel de Limoges (Haute-Vienne) à 500 € d'amende avec sursis pour avoir donné une fessée «cul nu» à son fils de 9 ans.                               

 

 

(...)

 le papa, en pleine séparation avec la maman, a justifié son acte par le fait que son fils ne lui disait plus bonjour depuis plusieurs jours : «Je lui ai demandé pourquoi et il m’a répondu qu’il n’en avait pas envie. Je lui ai dit qu’il me devait le respect et oui, je lui ai donné une fessée », a-t-il raconté, ajoutant « subir la mode actuelle qui veut qu’on ne corrige pas ses enfants». 

«Un acte humiliant»

Une remarque qui a fait bondir les magistrats. Ce n'est pas une mode, «c'est une violence ! Doublé d'un acte humiliant pour l’enfant qui, à 9 ans, se retrouve les fesses à l’air pour se faire frapper» a fustigé Estelle Lamotte-Genet, présidente du tribunal. Et le vice-procureur, Jean-Paul Lescat, d'appuyer : «Heureusement, nous n'en sommes plus au temps où parents et éducateurs infligeaient des punitions physiques. C'est un temps révolu».

En plus de sa condamnation, le papa devra verser 150 € à la mère, représentant légal de l'enfant, pour préjudice moral.
Pas de loi en France
Tandis que vingt-trois des vingt-sept pays de l’Union européenne ont interdit toute forme de châtiment corporel dans leurs lois, la France, admet un «droit de correction» des enfants au sein de la famille. Alors que notre pays fait l’objet d’une procédure de «réclamation» à ce sujet initiée par une une ONG (l’association britannique Approach pour la protection de l’enfance) devant le Comité européen des droits sociaux, le gouvernement français a transmis sa réponse il y a quelques jours. Notre code pénal, qui interdit les violences sur mineurs, lui paraît parfaitement suffisant.

LeParisien.fr

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Coordonne6
  • Coordonne6
  • : Le blog a été créé le 14/06/2007 en vue d'un programme social, économique et politique nettement égalitaire, démocratique et à gauche. Toute présentation sur internet différente de la nôtre -notamment avec de nombreuses publicités- n'est pas de notre responsabilité. L'article fondateur de la coordination suite au 6 mai 2007 est le premier inscrit en date sur ce blog. La rédaction d'un programme arrimé à des principes fondamentaux et écrite en quatre ans est intitulée "programme de A à Z". A la lettre "N" nous tentons d'expliciter ce qu'est un "NON" avec un rappel des 55% de votants opposés à l'Europe de 2005. Monique Renouard Bretagne
  • Contact

Recherche